Projet Oxylane : Présentation

Quel est ce projet dont la presse et nos élus (Mairie de Saint Clément de Rivière, Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup) nous parlent en ce moment (fin 2014) ? L’enquête publique s’est terminée le 27 Octobre 2014 et l’avis du commissaire enquêteur a été rendu le 20 novembre 2014.

Le paysage.

L’impact sur notre paysage est un des points sur lequel tout le monde s’entend.

Séance du Conseil municipal du 8 mars 2011, intégrée à la Charte communale pour l’environnement

« Notons en passant que c’est précisément ce que nous avons fait à St Clément depuis 1983, avant de concevoir et développer notre charte communale pour l’environnement dès 2003 (…). Le citoyen adhère toujours au projet qui porte sur la qualité de son cadre de vie, et vise à l’amélioration de son environnement paysager, végétal et architectural (…). L’identité rurale des communes de notre territoire doit être absolument pérennisée. » Charte communale pour l’environnement, communication faite à la séance du conseil municipal du 8 mars 2011.

[/vc_column_text]

De gauche à doite : le lieu d’implantation à Saint Clément, dans son état actuel(© les échos de saint clément); le site de Bouc-Bel-air en 2002 (© Google Earth); le même site en 2014 (© Google Earth); les bâtiments de Bouc-Bel-Air (© les échos de saint clément).

[/vc_column][/vc_row]

L’impact du projet

En revanche, au sujet des chiffres du périmètre dit imperméabilisé, c’est-à-dire les espaces destinés à être bâtis (cf. bâtiments, parkings et autres voiries utiles), des divergences existent. Il est annoncé par la municipalité que seul un tiers des 23 hectares serait « transformé » ; or, tout indique que le chiffre est plus proche des 50 % (11,14 Ha , cf. rapport d’enquête publique) . Pourquoi ces espaces n’ont-ils pas été réservés à la conservation de notre identité rurale ?

Nous habitons ici pour ces paysages-là. Cela fait sauter la coupure verte qui marque l’entrée dans le Grand Pic St Loup. Demain, le reste des terres de Fontfroide-le-bas seront-elles bétonnées ? Dès ce projet, en tout cas, nous serons intégrés visuellement au pôle métropolitain de Montpellier.
Un cahier des charges portant sur les contraintes architecturales et paysagères a bien été établi par une agence d’architecture. Il s’agit de la Sarl CBG international, que l’on connaît bien ici pour sa réalisation du cœur de village de Saint Clément.

Il reste des questions

Quelles obligations incombent réellement aux enseignes de la zone et quelle marge de manœuvre ont-elles par défaut pour assurer leur reconnaissance du public ? N’associe-t-on pas Décathlon à ses gigantesques bâtiments à l’immense enseigne de coloris turquoise ?

Rappelons les déclarations de l’ancien Maire de Saint Clément et ardent défenseur du projet

« (…) Mais le plus important demeure notre magnifique prise de conscience en faveur de l’environnement, forme supérieure du combat pour l’homme. C’est de tout cela que nous avons tiré notre expérience, car il fallait sans cesse promouvoir un cadre de vie à l’échelle humaine en concordance avec la modernité, sans oublier d’écarter « les marchands du temple » pour que la commune de St Clément de rivières ne soit jamais trahie ou revendue… malgré sa situation périurbaine » Lettre de M.CACCIAGUERRA, le 18 septembre 2013.

L’avis du commissaire-enquêteur.

“En passant d’un espace agricole à un lotissement multi-activités, le paysage est totalement transformé (…). Une partie de cette surface agricole sera conservée (certes beaucoup moins grande) (…) . L’agence CBG (…) a établi un cahier des charges architecturales et paysagères qui s’applique à toutes les constructions implantées sur le lotissement. Ce dispositif me permet de dire que le lotissement va contribuer à transformer le paysage de manière positive.

Que pensez-vous de cet article ?
  • Intéressant 
  • Sans intérêt 
  • Inquiétant 
  • Utile 
  • Excellent 

0 Commentaires

Pas de commentaires!

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant mais vous pouvez être le premier à en soumettre un ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*